Guérison du féminin sacré

Le féminin sacré c’est quoi ? Comment effectuer sa guérison du féminin sacré.
Il y a autant de définition du féminin sacré qu’il y a de femmes sur Terre et ailleurs.
Le féminin sacré, c’est pouvoir être pleinement soi-même, sans artifice et sans masque.
C’est être la petite fille qui se rappelle son enfant intérieure et les secrets de l’immensité.
C’est aller dans les profondeurs de ses émotions, les accepter et les honorer.
C’est incarner la force et la douceur, la volupté, la témérité et la spontanéité.
C’est honorer pleinement les aspects féminins de son être, son corps dans son entièreté, ses cicatrices,
ses courbes et ses grains de beauté.
C’est prendre conscience de son pouvoir créateur dans son centre et de canaliser son énergie sexuelle
sacrée pour donner la vie et exprimer sa créativité.
C’est faire confiance à ses intuitions, les développer, les accroître et les écouter.
C’est apprécier sa vulnérabilité et expanser sa puissance.
C’est créer ses propres rituels et instaurer des moments privilégiés.
C’est accueillir sa nature cyclique, tant dans ses parts physiques que dans sa nature profonde, touchant
les humeurs, les envies et les phases de la vie.
C’est retrouver sa médecine divine et l’offrir à ses sœurs et à tout le vivant.
C’est saupoudrer son quotidien de magie et créer de nouveaux mystères.
C’est cracher sa colère du cœur et danser à contre-courant.
C’est être libre et sauvage, tout en étant minutieuse et disciplinée.
C’est lâcher les peurs d’être jugée, d’être trop ou pas assez.
C’est être la séductrice et l’amante de toutes les nuits pour toute une vie.
C’est exprimer sa candeur en même temps que ses peurs.
C’est chanter sa vérité, marcher sur sa voie et choisir sa destinée.
C’est peindre sa vie rêvée et virevolter dans les feuilles s’élevant dans le vent.
C’est caresser sa peau dorée au soleil et se bercer dans l’eau immaculée.
C’est faire de ses ombres ses gardes fou et ses alliés protecteurs.
C’est être maternelle pour ses enfants, petits et grands.
C’est chérir sa connexion à la Terre mère, à Grand-Mère Lune et à tout ce qui est.
C’est honorer les saisons et les cycles de sa propre vie.
C’est lâcher le passé et se réjouir de l’instant présent.
C’est remercier les enseignements et les Anciens.
C’est cajoler ses blessures avec bienveillance et rentrer dans la lenteur de sa grotte aux diamants
étincelants.
C’est l’Amour de soi et se choisir en priorité, se délestant de l’égoïsme et de l’égocentrisme.
C’est marcher avec ses sœurs sur un pied d’égalité dans un esprit de sororité.
C’est incarner son caractère sacré en reliance avec sa propre Divinité.
C’est porter sa couronne et devenir la Reine de son propre royaume.
C’est être capable d’accueillir son masculin sacré à l’intérieur de soi pour fonder son couple divin.
C’est oser se montrer telle que vous êtes, une FEMME, une ROSE, délicate et puissante à la fois.
« La femme est appelée à tisser le rêve du monde de demain et l’homme à manifester son rêve ». Maud
Séjournant, citée dans Femmes Chamanes d’Audrey Fella.

Nathalie Rose Tschudi

(Vue 87 fois, 1 vues aujourd'hui)

Leave A Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *